Correspondance Textile : présentation

Fanny Viollet et Yukiko Ogura se rencontrent en 1988 à Tokyo lors de l'inauguration d'une l'exposition Art et Textile français. Fanny y expose. Elles font connaissance et, en quelques heures, se racontent déjà une foule de petites choses passionnantes malgré la barrière de la langue. Toutes deux sont artistes, elles brodent professionnellement, l'une à la main (Yukiko) l'autre à la machine (Fanny). Fanny rentre à Paris. Elles s'écrivent quelques lettres (en français) mais rapidement les mots ne leur suffisent plus. Elles décident alors de correspondre dans leur langage commun : textile, fil et l'aiguille. S'installe cette correspondance qui depuis 20 ans raconte leur vie : les saisons, la nature, les traditions des deux pays, les événements familiaux (entre temps, elles sont devenues grands-mères), leur travail, leurs expositions. Leur fantaisie de plus en plus débridée essaie sans doute  de retenir le temps qui file bien trop vite… À signaler cependant que depuis 1999, elles échangent de plus en plus souvent de l'écrit par Internet ! Dommage ? Les expositions 1993 - TOKYO, Galerie Sembikya - Ginza 5 ans d’échanges ( une quarantaine d’œuvres) 1994 – PARIS, Mairie du 3ème Arrondissement 1998 – Château de Trévarez (Finistère) pour célébrer les 10 ans de la Correspondance 2001 – TOKYO, Galerie Sembikya - Ginza à l'occasion de la sortie du livre 2006 – TOKYO, Galerie Itoya - Ginza 2008 – PARIS, L'Aiguille-en-Fête retour : Correspondance textile