Jeans

Un vrai régal à broder cette grosse toile aux mille nuances de bleu indigo, de plus en plus souple, qui embellit en vieillissant, je l'adore. Une matière abondante puisque, même si on l'aime son jean, on grandit, on maigrit, on veut suivre la mode, donc on s'en débarasse pour un plus délavé, plus étroit, plus rapé, déchiré, peu importe, car je l'ai récupéré, cet abandonné ! C'est bien car j'ai beaucoup de projets. Après l'espace ( conquête du Far-West puis le monde entier ), maintenant c'est le temps qu'il semble remonter, voir (seulement si vous avez le temps) Le maitre de la toile de jean. Mais surtout voilà le jean entré dans l'histoire des arts... merci, je n'aurai pas à forcer les portes !